btn-souscription1

Le mot de Jean-Michel Coy, président de Capitis conseil

  • PDF

Madame, Monsieur

Comme de nombreux Français,  je me suis trouvé personnellement dans une situation d’aidant durant quatre longues années.

J’ai découvert la dure réalité de ce « rôle » (puisque le statut d’aidant n’existe pas) qui a bouleversé bon nombre de mes principes et certitudes.

En tant que professionnel du conseil patrimonial,  j’ai décidé en 2007 de démontrer dans un mémoire universitaire ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) que ce danger sociétal que représente la dépendance est mal pris en compte par la plupart des praticiens. Pourtant,  des solutions existent et seront amenées à se développer, afin de ne pas ajouter au drame humain et psychologique que représente cette épreuve pour les familles, le problème du manque de moyens financiers imposé par des coûts importants à une époque où l’Etat ne peut plus faire face seul à cette charge nationale colossale.

Les aidants de personnes dépendantes (famille, amis, voisins) sont de plus en plus sollicités alors qu’ils doivent dans le même temps, gérer leurs propres contraintes ou difficultés, tout en restant des « piliers »  pour leurs propres enfants. Ils deviennent malgré eux, les héros silencieux et anonymes des temps modernes, caractérisés par une explosion attendue du nombre de centenaires …

Malheureusement, les projections statistiques démontrent que l’augmentation du nombre de personnes dépendantes sera beaucoup plus forte que le nombre d’aidants disponibles.

Ce cocktail explosif, composé de ces chiffres et de l’impuissance de l’Etat,  m’a convaincu d’engager la société Capitis Conseil, au travers de son département « Capitis Aidants »  dans la mise au point de services et produits destinés à prévenir ce fléau sociétal.

C’est pourquoi, nous souhaitons innover en permanence dans notre domaine de compétence, sans hésiter à nouer des partenariats avec des sociétés au savoir-faire indiscutable,  afin d'aider les plus nécessiteux (malades ou aidants) à mieux gérer les réalités et les dangers de la dépendance.

A ce titre, je suis particulièrement reconnaissant à la société Europ Assistance d’avoir entendu mes arguments, qui nous ont permis d’aboutir ensemble à la mise au point du premier contrat d’assistance Français destiné aux Aidants, intégrant notamment l’anticipation financière via son service «  Diagnostic Financier ».

Les moyens techniques d’Europ Assistance, sa politique générale résolument tournée vers l’aide à la personne ainsi que sa notoriété indiscutable, donnent immédiatement au contrat Aidalage la crédibilité indispensable au succès qu’il mérite, tant l’attente est forte en ce domaine.

Sans ce point commun de nos valeurs d’empathie au sujet du problème de la dépendance et des aidants, jamais ce contrat n’aurait pu exister.

Ensemble, nous avons tenu à proposer des conditions tarifaires les plus basses possibles afin que le contrat Aidalage soit accessible au plus grand nombre à travers ses deux formules : « Essentiel » et « Confort ».

Europ Assistance et Capitis Conseil  partagent cette idée que l’entreprise privée peut jouer un rôle majeur en matière  de développement durable, en faisant passer le « bénéfice client » bien avant le bénéfice financier.
 
Si nous pouvons ainsi contribuer au mieux-être de nos ainés et de leurs aidants, alors j’en tirerai une grande satisfaction que j’aimerai partager avec vous, et gagner ainsi en force et courage pour les prochaines innovations.

Sincères salutations,


Jean-Michel COY

Vous êtes ici : Qui sommes-nous Le mot du président
Réservé à l'entourage des personnes dépendantes ou nécessitant une présence soutenue En savoir +

CONTACTEZ-NOUS :


CAPITIS CONSEIL

Celtic Parc - Le bois des côtes
304 route Nationale 6
69760 LIMONEST


telephone3